30 mars 2005

la reine du Queer !!

      

Judith Butler, 2 mots sur l'auteure : Depuis la parution du célèbre Gender Trouble au début des années 90, Judith Butler est devenue l'égérie de la pensée Queer. Philosophe lesbienne, féministe et constructiviste, ses essais défendent la liberté sexuelle etl'indétermination des identités de genre contre l'ensemble des discours (anti porno, féminisme essentialiste, psychanalytiques) qui tendent à catégoriser l'humain en catégorie de sexe, de race et de genre. Elle enseigne aujourd'hui à Berkeley, près de San Francisco.


humain_inhumain1Humain, inhumain, le travail critique des normes
, Judith Butler, Editeur Amsterdam
Humain, inhumain regroupe cinq entretiens accordés par Judith Butler entre 1994 et 2004, qui marquent autant d'étapes de son travail, des premiers écrits sur le genre aux interventions récentes sur la " guerre contre le terrorisme " en passant par Bodies that Matter, et qui constituent l'occasion d'un effort de clarification, d'un regard rétrospectif visant à dégager les continuités et les évolutions du travail en cours, tout en apportant des éléments de réponse aux débats et aux objections soulevés par les thèses de l'auteure. A travers eux apparaît la préoccupation centrale et constante de la philosophe américaine, de Gender Trouble à Vie précaire : la façon dont les normes qui nous constituent et les identités qui nous définissent contribuent à établir la frontière qui sépare l'humain de l'inhumain.



le_pouvoir_des_mots 
Le pouvoir des mots. Politique du permormatif, Judith Butler, Editeur Amsterdam
Un des concepts les plus utilisés par Judith Butler est celui de performativité: cet essai est l'occasion pour elle de revenir sur le pouvoir des mots avec l'ambition de développer un rapport de maîtrise vis-à-vis du langage. Divers sujets sont abordés dont la violence symbolique liée à l'insulte et la tentation de la censure (du porno ou des injures). Très bon essai !


la_vie_psychique_du_pouvoir 
La vie psychique du pouvoir, Judith Butler, Editeur Leo Scheer
Grande question que celle de l'aliénation...Judith Butler s'attaque à la notion de dialiectique en pousuivant la question de savoir si l'on peut (et comment ?) se défaire de l'aliénation. Le chapitre 5, avec l'analyse de ce que Butler appelle la mélancolie hétérosexuelle, est excellent.



gender_trouble Gender Trouble, Pour un féminisme de la subversion, Judith Butler, Editeur la Découverte
Un ouvrage culte, grand classique des études gays et lesbiennes et fondement essentiel de la pensée Queer. De Freud à Lévi-Strauss, de Kristeva à Wittig en passant par Beauvoir et Foucault, Judith Butler s'interroge sur l'identité de genre et la pertinence de la notion d'identité sexuelle.



vie_pr_caire Vie précaire, Judith Butler, Editeur Amsterdam

Dans le monde de l’après-11 septembre et de la « guerre contre le terrorisme », qui bénéficie du statut d’être humain? Quelles vies sont jugées dignes d’être vécues? Quelles morts d’être pleurées? Comment éviter que le deuil et la douleur n’aboutissent à l’intensification du cycle de la violence et de la contre-violence? Comment, à défaut d’interrompre ce cycle, en limiter l’ampleur et préserver une sphère publique où le déploiement de la pensée critique reste possible? Ce sont ces questions qu’explore ce livre au travers de l’analyse des nouvelles formes de la gouvernementalité et de la souveraineté, de la censure et de l’anti-intellectualisme aux États-Unis, de la condition des prisonniers de Guantanamo et de l’accusation d’antisémitisme récurrente dans les débats sur le conflit israélo-palestinien. Ces analyses tirent notamment leur force de l’attention prêtée à la rhétorique des images et des discours qui ont proliféré à la suite de l’attentat contre le World Trade Center.

Selon Judith Butler, la réaffirmation violente de la souveraineté impériale des États-Unis repose sur la dénégation des limites de cette souveraineté et constitue une forme de compensation imaginaire et désastreuse à la vulnérabilité et à l’interdépendance qui caractérisent fondamentalement le monde actuel. Pour mettre un terme à cette logique destructrice et pour assurer la démocratisation de la sphère politique, il est nécessaire non seulement de prendre acte de cette vulnérabilité et de cette interdépendance, mais aussi de faire en sorte que le travail de deuil dans lequel la société américaine est engagée inclue certains morts dans l’espace public — ceux précisément qui aujourd’hui ne comptent pas.

(commentaires Adventice)

[j'ai bien envie de tous les lire, mais y zy sont pas à la médiathèqueuh !!  Gender trouble ou Humain inhumain ? Il va falloir choisir...!]

Posté par la_fee_verte à 23:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur la reine du Queer !!

  • Humain, inhumain

    J'ai donc lu "Humain ihnumain", et je vous le conseille !!! On s'y familiarise avec les idées Butler, et surtout, elle rectifie des propos ou des analyses qui ont été faites de ses bouquins précédents ("Humain inhumain" regroupant 5 interview récents de Judith Butler)... Elle évoque tous ses travaux (donc pas seulement les gender studies)...
    Bref, à lire !

    Posté par la_fee_verte, 11 avril 2005 à 20:42 | | Répondre
Nouveau commentaire