24 janvier 2007

The L-Word et les chrétiens

L-Word, c'est reparti pour la saison 4 !
L-Word, c'est des gouines, un trans, quelques hétéros, des histoires de cul, d'amour, et de tout ce qui va avec dans la "ville"* d'L.A.
Forcément, L.A. étant aux USA, et les USA acceuillant les extrèmes, il fallait bien parler de l'extrèmisme chrétien.
(ça aurait été une série sur la cuisine, cela n'aurait pas été une obligation, mais étant donné que les gouines également nommées lesbiennes, ou encore homosexuelles (berk), ne sont pas hétrosexuelles, et que ces chrétiens ne considèrent comme socialement acceptable que l'hétérosexualité dans le mariage, il est absolument logique d'évoquer ce à quoi elles peuvent être confrontées dans ce cadre géographique particulier.)

Bon, c'est trés bien. Mais quand même, où sont les chrétiens tolérants et intellectuels ? Parce que même aux states ils existent (même Judith Butler le note dans un de ses interview !).
Et puis quand on est chrétienne et qu'on regarde L-Word, on se dit merde quoi.

Ou alors  -et ça me ferait plus peur-  c'est un fait qu'on rencontre des fondamentalistes partout, et que leur influence dans la sphère publique (et privée du coup) est énorme.
Et là : les boules !

* info du jour : L.A. ne mérite pas le nom de ville. Disons que c'est une concentration de population. A L.A., il manque l'urbanité.


alice_connection

Posté par la_fee_verte à 21:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur The L-Word et les chrétiens

  • tiens tiens

    C'est marrant j'viens justement d'écrire un post sur la "normalité" sur mon blog... C'est con! j'aurais prendre ton post pour exemple, faire une passerelle... j'aurais du y penser!! en plus je l'ai lu vite fait hier soir ton post... Bon ceci dit, ça répond bien à tes interrogations... La norme, ça dépend de la population à laquelle ont se réfère, à sa propre identification par rapport à cette population, brefff la norme... ça ne veut pas dire grand chose...

    Bon t'as encore réussi à prendre de l'avance sur moi, je ne l'ai pas encore (vu) cet épisode... donc c'est difficile d'en parler plus, j'y reviendrais!!

    Posté par Elfe SyV, 26 janvier 2007 à 22:53 | | Répondre
  • donc

    Ho, ce qui me chagrine, c'est plus l'accumulation, depuis la première saison, plus qu'une scène en particulier.
    Je suis d'ailleurs d'accord qu'il faille critiquer ce qui est critiqué dans L-word, mais ce qui m'embète, c'est qu'on ne montre que ces "chrétiens" là.

    ce que tu voulais dire par rapport à la norme, c'est quoi au juste, dans ce contexte ?!

    Pour moi, il n'est pas question de normes.
    chez les fondamentalistes -de toute religion- il y a des normes trés précises, et nous qui nous sommes battues contre différentes normes que nous imposent différents groupes, on devrait justement se libérer de la Norme !
    Et the L-Word semble créer une nouvelle norme, où la lesbienne canon, sexy, branchée, est forcément athée, en ne montrant que des exemples de chrétiens extrémistes (forcément, si il n'y a que ça, on ne peut qu'être athée...).

    Dommage.

    Posté par La Fée Verte, 28 janvier 2007 à 18:50 | | Répondre
  • ALORS

    La Norme, ça n'existe pas, ce n'est qu'un concept mathématique, un chiffre. Je crois -et je sais que je fais fort Evidement que L-word n'est pas du tout représentatif de toutes les lesbiennes, évidement qu'on a bien souvent une vie beaucoup plus ordinaire, évidement qu'on a chacune nos combats et des combats en commun avec d'autres personnes et même en accord avec ce film. Pour ce qui est de la religion, c'est vrai que c'est super caricatural, et c'est bien que tu le soulèves parce que ça soulève le reste, la plastique, le fric, les rencontres faciles (ici où j'habite à bled city entre un phare et un champ de carottes, c'est pas trop "L.A." quoi!) et bref j'pourrais y passer la nuit!

    Posté par Elfe SyV, 29 janvier 2007 à 00:03 | | Répondre
  • nuit

    Nan en plus c'est pas du tout représentatif de toutes les lesbiennes, surtout pas de la lesbienne bretonne <)

    Bon, j'arrive plus à penser, je vais (déjà!) me pieuter !

    Posté par La Fée Verte, 29 janvier 2007 à 00:07 | | Répondre
Nouveau commentaire